Newsletter Biodiversité et business

Article publié le 07 juin 2017


Retour du castor en Île-de-France


Après 200 ans d’absence, le castor est de retour en Île-de-France. Déjà présent en France avec plus de 20 000 individus répartis dans 51 départements, le castor poursuit son repeuplement du territoire en s’établissant en Essonne et Seine-et-Marne. 

Longtemps chassé pour sa fourrure, sa chair et son musc, l’espèce ne comptait plus qu’une cinquantaine d’individus dans le bassin du Rhône en 1885.  Mais les mesures de conservation prises dès 1909 et les campagnes de réintroduction ont permis sa sauvegarde. 
Probablement arrivés par le Loiret, les castors établis en IDF ont été identifiés par les troncs d’arbres rongés caractéristiques de l’espèce. Bien qu’aucun barrage n’ait été  repéré pour le moment, rappelons que l’espèce ainsi que son habitat sont protégés par la loi. Il est interdit d’y toucher. 
Paul Hurel, chercheur à l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) commente ce retour : « Cela peut créer des dégâts, c’est vrai, mais nous pouvons mettre en place des solutions. Le castor est surtout un ingénieur des écosystèmes. Il crée des zones humides. Et sa présence témoigne d’une végétation luxuriante. »



Linked in Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


Retour