Newsletter Biodiversité et business

Article publié le 12 juillet 2017


Pollution lumineuse et biodiversité à Porquerolles


L’ile de Porquerolles (Var) a été pendant un an le site d’une étude nommée "Qualité de la nuit: expérimentation sur un site pilote insulaire protégé en Méditerranée française". Cette étude réalisée par l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes (ANPCEN) en partenariat avec le Parc national de Port-Cros avait pour objectif de réaliser un état des lieux de l’éclairage public et privé, en basse et haute saison, et de croiser ces informations avec les données de biodiversité. 

L’île fortement touristique, subit en effet une pression très variable selon la saison et le site étudié. Le village concentre ainsi la majorité des sources lumineuses sur 3% de la superficie de l’île. Le reste de l’île, relativement sauvage, peut cependant être impacté par des habitations éparses, les lumières du littoral ou des bateaux à l’encrage. 
Pour rappel l’éclairage nocturne a pour impact principal de perturber le cycle d’activité et de repos des espèces, appelé cycle circadien, impactant alors l’alimentation, la reproduction et les interactions sociales entre individus. 
L’ANPCEN conclut ainsi globalement à une qualité de la nuit moyenne sur l’année et met en évidence l’éclairage des bateaux impactant directement la biodiversité marine du parc. L’association propose de plus plusieurs axes d’amélioration afin limiter les impacts sur la vie sauvage tels que la baisse de la puissance de l’éclairage public insulaire pour éviter le sur-éclairement, l’amélioration de l’orientation de la lumière, la réduction des temps d’éclairage ou encore d’expérimenter une extinction nocturne.
« Pour progresser, il ne s’agira pas forcément d’éclairer moins mais certainement d’éclairer mieux, afin que la lumière nocturne soit repensée de façon à concilier les besoins des hommes en matière desécurité, d’esthétique et de santé et ceux de la nature» indique Isabelle Monfort, Présidente du conseil d’administration du parc national de Port-Cros.
 



Linked in Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


Retour