Newsletter Biodiversité et business

Article publié le 01 février 2017


Colloque : Artificialisation du territoire et biodiversité


Dans le cadre du séminaire mensuel «  Développement durable et économie de l’environnement », l’IDDRI (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales) organise un colloque nommé «  Artificialisation du territoire et biodiversité : causes, conséquences et dynamiques en Île-de-France » le mardi 21 février.

La Commission européenne fixe comme objectif pour 2050, l’arrêt de toute artificialisation nette pour les Etats membres, un objectif censé limiter l’érosion de la biodiversité en s’attaquant  à l’une de ses causes majeures. Ce colloque sera l’occasion de faire le point sur l’artificialisation du territoire en France et sur les objectifs affichés par le gouvernement dans le cadre de différentes réglementations telles que les lois Grenelle, ALUR ou Biodiversité. 

Une question souvent traitée du point de vue de la consommation des espaces agricoles ou naturels mais dont les impacts sur la biodiversité sont moins connus. Au cours de cette rencontre, Marc Barra écologue chez Natureparif apportera son expertise sur les conséquences de l’artificialisation sur la biodiversité. Alice Colsaet résumera ses travaux réalisés à l’IDDRI sur « la dynamique d’artificialisation et ses causes socioéconomiques apparentes ». Enfin Yann Laurans, directeur du programme Biodiversité de l’IDDRI animera et mettra en perspective l’ensemble des échanges. 



Linked in Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


Retour