Newsletter Biodiversité et business

Article publié le 21 juin 2017


Unesco : 20 nouveaux sites ajoutés au réseau mondial de réserves de biosphère


A l’occasion d’une réunion au siège de l’Onu les 12 et 13 juin, l’Unesco a annoncé la création de 23 nouvelles réserves de biosphère dont quatre sont transfrontalières. Douze réserves déjà existantes ont également fait l’objet d’une extension de leur territoire ou d’une modification de leur nom d’enregistrement. 

Créé en 1970 le Programme sur l’Homme et la Biosphère (Man and Biophere MAB) est un programme scientifique intergouvernemental ayant pour vocation d’améliorer les relations entre l’humain et son environnement naturel. Chaque année c’est donc le Conseil International de Coordination du programme composé des représentants élus de 34 Etats membres de l’UNESCO qui désigne ces nouveaux territoires. 
Les réserves de biosphère, dont le nombre est maintenant porté à 651 et réparties sur 120, sont  « conçues comme des zones d’apprentissage pour le développement durable, destinées à concilier la conservation de la biodiversité et l’utilisation durable des ressources naturelles", explique l’Unesco.
 
Cette nouvelle est cependant à nuancer par le retrait de vingt sites à la demande des Etats concernés (3 en Bulgarie et 17 aux Etats-Unis) du Réseau mondiale des réserves de biosphère. 
 
Retrouvez la liste des nouveaux sites sur le site de l’Unesco.
 
 



Linked in Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


Retour